Qu’est-ce-que l'APR ?

Il existe chez le chat Abyssin ou Somali, une affection génétique appelée Atrophie Rétinienne Progressive (APR).

Il n’y a aucun symptôme extérieur, l'APR est une maladie indolore qui provoque la dégénérescence des cellules de la rétine de l’œil. Dans la majorité des cas, cette maladie passe inaperçue sauf au stade avancé où le chat se comporte anormalement et qu’il se trouve totalement désorienté par son handicap.

Chez les chats atteints de la forme la plus répandue, cela se traduit par une baisse graduelle de la vue évoluant vers une cécité totale entre l’âge de 3 à 5 ans.


Cette maladie existe sous deux formes :

- l’une se transmet de façon autosomale dominante et se détecte dès le premier mois du chaton, cette forme est la plus rare et n’est pour le moment décrite qu’en Angleterre .

- la seconde APR ( et la plus répandue) est autosomale et récessive, sa détection est beaucoup plus tardive et l’évolution de la maladie est plus lente.

Dans les deux cas, l'APR peut être diagnostiquée lors d'un examen ophtalmologique réalisé par le vétérinaire. Il s’agit d’un examen indolore qui ne nécessite pas d’anesthésie, malheureusement, cet examen révèle tardivement une anomalie pour l'APR de seconde forme. Cependant, à l’aide d’un test génétique on peut la déceler très tôt et faire la distinction entre les chats sains, les chats atteints et plus particulièrement les chats porteurs sains. Ces derniers ne peuvent être identifiés à l’aide d’un examen clinique et par conséquent peuvent diffuser la mutation à leur descendance.
Ce test ADN permet un diagnostic fiable, précoce, rapide et lutte contre le développement de la maladie. Un tel test permet aux éleveurs de faire un maximum pour éradiquer l'APR en testant les sujets destinés à la reproduction et d’éviter de faire naître des chatons atteints.

Après un test ADN de l'APR, le statut d’un chat pourra être soit:

+/+
Non porteur de l'APR, ne transmettra jamais la mutation.
-
/+ Porteur sain de l'APR, transmet la mutation dans 50% des cas.
-/-
Atteint de l'APR, transmet la mutation dans 100% des cas.

Dans l’idéal il faudrait ne marier que des chats non porteurs, néanmoins pour éviter une réduction du pool génétique vous pouvez choisir de faire reproduire un de vos chats porteur sain ou atteint dans un but d’avoir une seconde génération de chats non porteur ou porteur sain ( dans ce cas la troisième génération pourra être non porteur). Il faudra à chaque fois tester les chatons pour garder pour l’élevage que les non porteur d'APR.

Exemples de mariages à faire ou à éviter :





Vous pouvez contacter ces laboratoires qui proposent les tests ADN pour l'APR:

- UC Davis aux U.S.A : http://www.vgl.ucdavis.edu/index.php
- Laboklin en Allemagne : http://www.laboklin.de/
- Genindexe en France : http://www.genindexe.com/